S’il y a un jeu qui nous avait marqué il y a quelques années lors de sa sortie, c’était Micro Macro Crime City. En effet, tout était quasi parfait dans ce jeu : la mécanique, le graphisme, la façon d’y jouer, sa durée de vie, son immersion … bref, vous l’avez compris, nous avions ADORE. Nous avons ce week-end testé le dernier né de la série qui est Micro Macro Crime City Showdown et sans grand suspense, il est génial !

Informations complémentaires : dès 10 ans, de 1 à 4 joueurs

Budget : 24,50 euros

Avantages

  • Règle : le principe est simple, intuitif et le déroulement de chaque partie est fluide. Et cerise sur le gâteau : la mise en place est ultra rapide
  • Enigmes : 16 enquêtes sont proposées, chacune comportant un niveau de difficulté différent, allant de 1 à 5. De même, chacune possède un dessin en haut à gauche indiquant si cette enquête est tout public (adaptée aux enfants car sans référence au meurtre ou à la sexualité et sans violence) ou si elle évoque des récits d’accidents/meurtres/cadavres ou enfin si les thèmes et représentations sont carrément explicites
  • Enquête : chacune nous permet de retracer l’itinéraire d’un ou plusieurs personnages et raconte une véritable histoire (trouver la scène de crime, remonter dans le temps pour trouver qui, pourquoi, comment, … )
  • Observation : pour réussir, il va falloir en faire preuve mais pas seulement ! Déduction, imagination et une petite dose de patience sont également au rendez-vous. A noter que pour voir plus en détails chaque scène/personnage/bâtiment, une loupe est incluse !
  • Graphisme : la carte de la ville, entièrement en noir est blanc, est composée d’un très grand nombre de détails (personnages, végétation, bâtiments, véhicules, animaux, …) et tous sont très beaux, graphiques et plairont autant aux enfants qu’aux adultes
  • Immersif : ne vous laissez pas abuser par sa simplicité apparente ! on plonge très vite dans ce jeu ! Au fil de l’enquête, victimes ou coupables prennent vie non seulement grâce à la qualité narrative des histoires mais aussi par le charme des dessins, les différentes recherches/recoupements/observations que l’on fait et qui nous plongent totalement dans l’histoire
  • Modes : pour ceux qui veulent aller plus loin et se challenger, il existe un mode « Expert » pour ceux qui permet de corser un peu le jeu
  • Partie : la durée est variable en fonction du nombre de joueurs et du niveau de difficulté et peut aller d’une dizaine de minutes à plus du double/triple pour les plus dures
  • Joueurs : un jeu que l’on peut aussi bien faire en seul qu’à plusieurs (en mode coopératif)
  • Boite : le ton est donné dès qu’on la regarde et elle recèle une surprise : on peut y faire une mini-partie

Inconvénients :

  • Aucun

Conclusion du test :Encore une franche réussite ! Dans cette boite, on explore de nouveaux quartiers de la ville, ce qui est fort agréable. C’est toujours avec autant de plaisir et d’enthousiasme que l’on replonge dans de nouvelles enquêtes. La mécanique est tellement simple mais efficace que ce jeu devient vite addictif. En plus, avec encore 16 enquêtes, la jouabilité est très bonne et je vous assure qu’il n’y a aucune lassitude. Sans compter le plaisir des yeux car les graphismes sont juste au top, le talent résidant dans des dessins d’apparence simples mais avec une multitude de détails et surtout, dans une si petite dimension !

Comme dans le passé, j’ai fait quelques enquêtes avec Fiston mais honnêtement, même si j’aime y jouer avec lui, je préfère de loin y jouer seule et me challenger !

Comme pour les autres opus, il n’est pas nécessaire de posséder les autres boites pour y jouer, chaque volume est indépendant des autres même si toutes les cartes finissent par représenter une seule et même ville. Prévoyez ici aussi un peu de place pour déplier la carte qui est relativement grande (75 x 110 cm).

Bref, vous l’aurez compris, je recommande ++ !

Avis : 4.9 / 5

Le produit testé dans cet article a été offert par la marque.

Laisser un commentaire