Choupette aime tout ce qui est activité créative et artistique. Dernièrement, on lui a offert « Le tigre blanc » (qui est un petit modèle de 400 sequins) puis « Le flamant rose » (grand modèle de plus de 1200 sequins) de la gamme « Mille et un sequins » de chez Lansay. Après avoir placé une feuille à motif sur un support épais en polystyrène, l’enfant doit apposer des sequins sur l’image afin de la rendre étincelante.

Conseillé dès 6, 7 ans ou 8 (selon la taille et complexité du motif), chaque kit contient : 1 illustration, une base en polystyrène, des sachets de sequins colorés, des épingles (pour faire tenir les sequins) et une notice.

Budget : de 8,99 euros à 24,99 euros selon les modèles

  • Avantages :
  • Rendu : un bel effet waou, très décoratif
  • Patience : une activité calme qui occupe bien, chaque sequin devant être posé individuellement
  • Facile : pas besoin d’explications interminables, le principe est simple et vite compris par les enfants
  • Minutie : pour obtenir un rendu optimal, il faut veiller à placer les sequins correctement, à l’endroit indiqué, concentration et méticulosité sont donc de mise
  • Illustrations : il existe 10 modèles, tous jolis, chacun étant adapté en fonction de sa complexité un un âge différent : tigre, tigre blanc, papillon, perroquet, chouette, licorne dès 6 ans ; cheval et flamant rose dès 7 ans ; lion et licorne dès 8 ans
  • Quantité : que ce soit les sequins ou les épingles, il en en a en quantité suffisante (pas de stress donc si certains finissent perdus ou aspirés !)
  • Inconvénients :
  • Aucun

Conclusion du test :Une activité sympa qui occupe les enfants dans le calme ! Choupette a commencé par un petit modèle avant de se lancer sur un plus grand. Je ne pensais pas qu’elle accrocherait avec ce type d’activité mais elle m’a bluffée en finissant en peu de temps le petit tigre blanc. Elle s’est beaucoup appliquée et il est vrai que le rendu est vraiment joli.

Quand elle a attaqué le Flamant rose, je me suis dit que j’allais être tranquille un bon moment et loupé, elle s’y est mis à fond et en une grosse semaine, il était terminé (Fiston était de temps en temps venu lui apporter son aide, c’était sympa de les voir travailler ensemble )! Il est désormais fièrement exposé dans sa chambre.

Même si ici ce n’est pas l’imagination qui est la plus stimulée, l’enfant peut néanmoins apporter sa touche personnelle en ajoutant quelques sequins ça et là en fonction de ses goûts. Côté organisation, nous avons demandé à Choupette de travailler couleur par couleur afin d’éviter des catastrophes (type mélanges de couleurs, paquets renversés et dispersés dans toute la chambre, …) et de bien refermer chaque sachet dès la fin de son utilisation.

Dernière précision : les épingles piquent, l’enfant doit donc faire attention. Il faut donc veiller à ce que cette activité soit bien faite dans le calme.

Avis : 4.6 / 5

Recevez nos derniers tests !

Laisser un commentaire