Comme vous le savez, nous adorons les jeux de société et sommes toujours à la recherche de nouveaux jeux pour toute la famille. Chez Widyka, nous venons de découvrir le jeu « Because potatoes » où rien que le titre fait déjà bien rire. En effet, une frite (King Potato, avec sa couronne), une chips (Pata Tapoil, toute nue), une vitelotte (Pata Tenslip, avec un joli slip) et une patate classique bintje (Rocky Potato et ses gants de boxe) vont devoir s’affronter pour sortir vainqueur.

Le principe : chaque joueur doit déposer sur la table une carte ayant un point commun avec la dernière posée. Pour gagner, il faut être le 1er à poser une patate ayant un point commun avec la précédente mais n’en ayant aucun avec la toute 1ère et à crier « Because potatoes ! » !

Conseillé dès 6 ans et pour 2 à 8 joueurs

Budget : 9.99 euros

  • Avantages :
  • Evolutif : il existe plusieurs règles et variantes qui rendent les parties de plus en plus compliquées (mais pas forcément pour les enfants ! les grands aussi vont devoir faire preuve de mémoire !)
  • Transportable : la boite n’est pas très grande ce qui en fait un jeu que l’on peut facilement emporter avec soi
  • Durée : les parties sont courtes (moins de 10 mns en général) mais rythmées
  • Qualité : les cartes, plastifiées, sont de bonne qualité et ne s’abîment pas malgré plusieurs parties endiablées
  • Graphisme : trop drôle ! les personnages sont sympas, colorés et rigolos
  • Boite : de la bonne taille, elle est bien pratique pour ranger les cartes et son système d’ouverture / fermeture est efficace
  • Français : le jeu a été conçu en France (près de Tours)
  • Budget : un très bon rapport qualité / prix
  • Inconvénients :
  • Aucun

Conclusion : Alors, avec ou sans patate ? (bon ça, ça nous a bien fait rire même si les enfants n’ont pas compris pourquoi. Les autres verront tout de suite l’allusion à un film culte bien connu).

Un bon jeu d’observation encore une fois évolutif qui fait son effet. Nous avons pendant un bon moment joué avec la combinaison la plus simple (étaler les cartes les unes à côté des autres) et pour ensuite passer à celle de l’empilement (« Grosse pile ») où les parents galèrent mais où bizarrement réussissent mieux les enfants (Fiston nous a mis plusieurs pâtées d’affilées).

Un petit jeu à avoir dans sa ludothèque !

Notre note : 4.4 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :