Croque-carottes est un jeu de société conseillé pour les enfants à partir de 5 ans mais la règle du jeu est tellement simple, que bien avant, il est possible de faire jouer des petits.
Le principe est simple : chaque joueur choisit un lapin de couleur différente, celui qui atteint le 1er le haut de la colline a gagné. Pour y arriver, chaque joueur tire une carte et avance du nombre de cases indiquées. Si le symbole « carotte » apparaît, cette dernière qui se trouve au sommet de la montagne doit être tournée, faisant ainsi apparaître des trous. Si un lapin tombe dedans, le joueur à qui il appartenait reprend un nouveau lapin et recommence le parcours depuis le début.

Budget : 25 euros

  • Avantages
  • Une règle du jeu simple, facile à comprendre
  • Ludique : enfants et parents prennent autant de plaisir à y jouer
  • Des parties rapides de 10 à 15 minutes environ (l’enfant ne se lasse pas)
  • Même si un lapin tombe dans un trou, tout n’est pas perdu puisqu’il est possible de recommencer le parcours à l’aide d’un nouveau pinpin (ce qui est motivant pour l’enfant car il peut très bien rattraper son retard et même gagner !)
  • Même les plus jeunes peuvent y jouer
  • Résistant : le plastique constituant la base est solide, idem pour les lapins
  • Pas de longue installation, le jeu est prêt à jouer dès l’ouverture de la boite
  • Ne nécessite pas de piles !
  • Un joli design
  • Un jeu de société qui n’est pas remisé au placard au bout de quelques mois (je pense qu’un enfant peut prendre du plaisir à y jouer de disons 3 à 7/8 ans assez facilement)
  • On peut rendre le jeu un peu plus difficile en utilisant les 4 lapins d’une même couleur. Le joueur a ainsi le choix entre avancer 1 seul lapin (et donc aller plus vite pour essayer d’atteindre la carotte en 1er) ou bien faire avancer progressivement mais plus lentement tous les lapins (du coup, si l’un d’entre eux tombe dans un trou, le parcours n’est pas à reprendre depuis le départ)
  • Inconvénients
  • Puisqu’il faut bien en trouver un : savoir compter jusqu’à 3 (et encore ! même si ce n’est pas le cas, pour les plus petits, un parent peut aider l’enfant et le tour est joué)

Conclusion : un jeu que l’on adore pour sa simplicité et son efficacité ! Notre fille a même commencé à y jouer vers 2 ans ½ (avec un peu d’aide car même si elle savait compter, il fallait quand même l’aider pour tourner la carotte par exemple). C’est chez nous un indémodable, une valeur sûre ! Je trouve qu’il est idéal comme 1er jeu de société.
Une nouvelle version est sortie il y a quelque temps comprenant des nouveaux pièges tels que l’apparition d’un pont-levis, d’un tourniquet ou encore de taupes qui peuvent gêner l’avancée des petits lapins (toujours en faisant tourner la carotte centrale). Je pense que cette dernière peut être également sympa (elle ajoute encore du suspense !) mais peut-être moins adaptée aux plus jeunes qui devront assimiler des règles plus compliquées.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :