Editeur coup de cœur, Poulpe fiction a encore réussi l’exploit de mettre d’accord toute la famille. Cette semaine, nous avons lu le livre « Chatapouf, espion du Maharadjah ».

L’histoire : Chatapouf est un chat (un peu rondelet), offert par l’ambassadeur de France au grand Maharadjah. Ce félin vaque chaque jour à ses occupations royales comme manger, obtenir des caresses, embêter les chiens de sécurité … jusqu’au jour où malgré lui, il va devenir espion !

Budget : 9.95 euros

  • Avantages :
  • Humour : c’est un classique chez cet éditeur, l’humour est omniprésent. On rit autant des situations rocambolesques que des réflexions de notre super matou
  • Histoire : elle est simple et mêle tous les ingrédients qui font un bon livre : aventure, rires, suspense et amitié
  • Chatapouf : le personnage principal est ici le chat de sa Majesté, un brin imbu de sa personne, espiègle avec de bonnes réparties mais aussi taquin et gourmand
  • Narrateur : une fois n’est pas coutume chez Poulpe, le narrateur est un animal, il s’agit du chat Chatapouf qui nous fait part de l’ensemble de ses pensées. L’enfant vit l’histoire à travers ses yeux, ce qui permet une bonne immersion dans l’histoire
  • Format : avec ses 154 pages, il s’agit d’un livre qui se lit rapidement. La couverture est belle, colorée et sur papier glacé et possède des rabats qui peuvent servir de marque-page. Le format est idéal et adapté aussi bien aux mains des enfants que des adultes
  • Illustrations : de nombreux dessins sont disséminés tout au long de l’histoire, apportant non seulement du rythme à la lecture mais aussi renforçant ou soulignant une situation cocasse
  • Inconvénients :
  • Aucun

Conclusion :Encore un très bon livre qui mêle intrigue efficace, humour, personnages attachants, dessins et chapitres courts ! Chatapouf, en bon narrateur, nous fait partager tout ce qu’il ressent (et c’est terrible d’être un si grand incompris alors qu’il exprime clairement ce qu’il souhaite et sa position de pacha !) et l’on s’attache très vite à lui ainsi qu’à ses fidèles compagnons d’aventure. Nous avons tout particulièrement aimé les passages où il se joue des 4 dobermans, des chiens bêtes à souhait !

L’histoire se passe en Inde, nous avons donc plusieurs références à ce pays disséminées tout au long de l’histoire qui permettent d’en parler avec les enfants comme les vaches sacrées, la gastronomie (bon les miens connaissaient déjà les nans car on en mange souvent à la maison) ou encore leur passion pour le cinéma Bollywood (rappel des ingrédients principaux : une histoire d’amour, de forts rebondissements mais encore et surtout de la danse et du chant !).

Nous apprécions également tous l’humour omniprésent que ce soit par les personnages riches en couleurs, les situations et aventures toujours incroyables et pleines de rebondissements qu’ils vivent, les illustrations réussies mais aussi par les jeux de mots plus ou moins subtils (pour info, le Maharadjah s’appelle Janaï Plein-Lespoches) ou encore les différents travers de langage que nous pouvons avoir (et oui, l’auteur nous apprend en effet qu’un cochon d’Inde n’a aucun lien de parenté avec les cochons mais qu’en plus, il est originaire d’Amérique du Sud !). Bref, un bon Poulpe à posséder dans sa bibliothèque !

Notre note : 4.7 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :