Je vais vous parler de 4 livres qui peuvent être lus de façon indépendante mais qui reprennent la même bande d’enfants. Ici, à travers ces 4 volumes, on découvre l’histoire d’Isa et de ses amis, qui, de par leur imagination débordante (et leur incroyable faculté à faire des conclusions hasardeuses), nous entrainent dans une série d’aventures super drôles.
Vous l’aurez compris, pas besoin d’attendre la conclusion pour savoir ce que l’on en pense : on est tous fans !

  • Voici un petit résumé rapide des différents livres :
  • « la maîtresse a des ennuis » : Mme Loterie la maîtresse d’Isa devient subitement gentille, seule explication possible : elle est contrôlée par des aliens
  • « l’espionne qui aimait la cantine » : lorsqu’une nouvelle élève intègre leur classe, Isa et ses amis sont ravis de faire sa connaissance. Mais, petit à petit, son comportement plus qu’étrange leur met la puce à l’oreille et ils en déduisent rapidement qu’elle est une espionne venue découvrir leurs secrets (et en option, faire fermer l’école !)
  • « le directeur est un vampire » : lorsqu’un nouveau directeur, Mr Cercueil, fait son apparition dans l’école (d’apparence un peu bizarre, avec un comportement louche et des vêtements étranges) et qu’il fait interdire à la cantine le pain à l’ail pendant le repas italien, Isa et ses amis enquêtent et en arrivent à la conclusion terrifiante qu’il ne peut être qu’un vampire
  • « il y a un loup-garou dans ma tente » : alors qu’ils sont partis en classe verte, Isa et ses amis entendent des bruits étranges, sont témoins de phénomènes inexpliqués et en sont certains : un loup-garou est parmi eux !

Budget : 9.95 euros le livre

  • Avantages
  • De l’humour : avec leurs déductions plus farfelues les unes que les autres, impossible de s’ennuyer. De toute façon, dès la couverture, le ton est donné (ex : aucune maîtresse n’a été maltraitée par des aliens durant la création de ce livre)
  • Même pas peur : même si les titres font penser à des histoires « qui font peur » (puisqu’on parle d’alien, de vampire, d’espionne, de loup-garou), aucune crainte, tout est amené de façon très drôle
  • Personnages attachants : que ce soit Isa (la narratrice), Benji, Perrine (celle-là, je l’adore !), Lyne ou encore Pierre Durie, chaque personnage possède ce petit plus qui le rend sympathique et permet aux enfants de s’identifier à certains d’entre eux
  • De l’aventure : en partant d’un incident/évènement/phrase sortie de son contexte, les enfants développent tout une histoire surnaturelle autour et nous lecteurs, ça nous fait bien rire
  • Enquête : au fil des pages, les enfants avancent dans leur enquête afin de pouvoir enfin arriver à ce qu’ils pensent être LA vérité (sauf que bien entendu, entre leur conclusion et la réalité, vous vous doutez qu’un fossé les sépare et c’est ce qui est drôle)
  • Bien construit : bien que racontée à travers les pensées d’Isa, l’écriture reste claire et le langage pas familier. Bien entendu, il faut s’habituer au style un peu décousu mais, n’est-ce pas déjà le cas avec votre enfant ?
  • Récit prenant : le style narratif d’Isa et l’enchaînement des situations font que le lecteur est très vite plongé dans l’histoire et n’a qu’une envie : continuer sa lecture
  • Illustrations : tout au long des livres, on retrouve des dessins (plus ou moins gros) qui permettent de mettre un peu de punch au récit et de rendre la lecture moins linéaire. Ces croquis sont mignons et permettent de se représenter les personnages dans l’action ou encore de « dédramatiser » une situation qui pourrait faire peur (dans l’imagination du petit lecteur, un rat, encore plus un rat vampire peut être très effrayant alors qu’avec le dessin, c’est déjà plus difficile de trembler devant !)
  • Police : différentes polices sont utilisées à travers les livres. De même, la taille de celle-ci et sa grosseur varient en fonction des situations ou de ce que l’auteure souhaite mettre en avant, ce qui rend la lecture plus rythmée et rend le texte plus pertinent
  • De beaux livres : les couvertures, toutes colorées, reprennent les mêmes thèmes
  • Inconvénients
  • Aucun
Conclusion :On adore et je pense même que les parents sont plus fans que les enfants. J’ai enchaîné les 4 livres d’un coup et bien accroché. J’ai même émis quelques gloussements tellement certaines situations m’ont semblées cocasses. En tant qu’adulte, on regrette presque ce temps d’enfance plein d’innocence et d’insouciance où à partir d’un rien, on invente une sacrée histoire.
Le style est clair, c’est frais, divertissant et accessible dès 7/8 ans (à condition d’avoir un tantinet d’humour !). Avec cette petite troupe d’amis, pas moyen de s’ennuyer. Cela permet aussi de dialoguer avec les enfants en leur expliquant comment, à partir d’un malentendu, il est facile de se raconter une histoire bien différente de la réalité.
Quelque soit l’histoire, on est vite absorbé et il est difficile d’en décrocher. Enfin, bien qu’en noir et blanc, les illustrations sont vraiment top et donnent un réel plus.
Notre note : 4.8 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :