Tous les ans, à la rentrée, après la corvée des fournitures à acheter vient celle de toutes les marquer. Sans compter qu’il faut également mettre le nom de l’enfant sur les manteaux, bonnets, la gourde, … bref, sur un peu tout si l’on veut être certain de pouvoir retrouver les affaires de Lapinou .
Jusqu’à présent, nous utilisions un feutre indélébile et franchement, ce n’est pas top. Cette année, nous avons tenté autre chose et nous sommes tournés vers des étiquettes spéciales. Nous sommes passés par l’entreprise Signoo et avons commandé plusieurs petites choses très utiles …

Budget : 12 euros pour 48 Vêtisticks (autocollants de vêtements) + 18 euros pour un pack multi stickers comprenant : 38 stickers rectangulaires, 16 stickers ronds plus pelliculage et 56 mini stickers

  • Avantages
  • Des étiquettes personnalisable avec 9 choix de polices d’écriture, une trentaine d’options de couleurs (voire même un panachage ) et plus de 90 images décoratives (classés par thématiques : animaux, loisirs, nature, symboles, personnages)
  • Un très beau rendu : les étiquettes sont aussi jolies en vrai qu’à l’écran
  • Un texte bien lisible (et ce malgré la petite taille de certaines étiquettes)
  • Des étiquettes pour tous les usages : les vêtements, le bonnet, les chaussures, le casque de vélo, la gourde, la lunch box, les crayons, la trousse, …
  • Une livraison rapide et soignée : nous avons reçu le tout 48h après notre commande
  • Des explications simples et efficaces : les indications fournies par la marque sont claires
  • Pochette de rangement pratique : les informations d’utilisation y sont notées dessus du coup, on ne perd pas la notice ! en plus, chaque type de produit est rangé dans sa pochette comme ça, pas de risque de se tromper
  • Facile d’utilisation : pour les stickers rectangulaires, mini stickers et vêtisticks, il n’y a qu’à décoller du support et coller sur l’objet. Pour les stickers ronds, même chose, sauf que pour plus de tenue, on ajoute une pellicule transparente.
  • Concernant les Vêtisticks : une super bonne idée ! Pas besoin de fer ni de couture pour qu’ils tiennent. Une simple pression un peu forte avec les doigts lors de la pose est suffisante
  • Une bonne tenue : à ce jour, toutes les étiquettes que nous avons collées tiennent. Après quelques semaines d’utilisation, pas de souci concernant celles des chaussures. Pour celles de la gourde, idem malgré les lavages quotidiens à la main et 1 fois par semaine au lave-vaisselle. Néanmoins, je pense que celles qui sont sur les crayons ne dureront pas l’année (ça démange Lapinou de les gratouiller pour les retirer) mais il m’en reste encore quelques une donc, pas de problème
  • Un nombre suffisant d’étiquettes que ce soit dans le pack ou pour les Vêtisticks
  • 100 % français : non seulement l’entreprise Signoo est française mais en plus, les produits sont entièrement fabriqués en France (près d’Annecy) !
  • Inconvénients
  • Le prix. Et oui, c’est un peu plus cher qu’un feutre indélébile (mais tellement moins fun !) …
  • Dommage que l’on ne puisse pas faire de mix dans le pack (ex : les stickers rectangulaires bleus avec le dragon, les ronds plus verts anglais avec le dragon et les mini stickers oranges avec le chevalier)
  • Concernant les vêtisticks : ils ne peuvent être collés que sur l’étiquette de composition/entretien/marque du vêtement. Si on en colle un directement sur le tissus de ce dernier, l’étiquette ne résistera pas au lavage …

Conclusion : j’ai tout aimé ! Tout d’abord, j’ai adoré les Vêtisticks pour leur simplicité et leur rapidité d’utilisation. N’ayant pas de fer à repasser à la maison, je trouve que c’est une très bonne alternative aux étiquettes thermocollantes. Non seulement cela va vite à coller mais en plus, ça tient très bien.
J’ai aussi beaucoup aimé les mini stickers qui ont rendu moins galère le marquage des feutres et crayons de couleurs cette année…
Enfin, un gros bon point pour les stickers ronds (+ pelliculage) qui permettent de marquer entre autre les chaussures. Aussi improbable que cela paraisse, il y a 2 ans, mon fils et un copain ont échangé leurs chaussures après leur séance de patinoire. Ils avaient exactement le même modèle, les différences venant de l’usure et de la pointure. Ça a été assez compliqué pour nous de récupérer notre paire (limite bataille avec l’autre enfant qui gagnait une paire avec une pointure de plus et très peu abîmée) donc maintenant, on les marque toutes !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :