Lorsque l’on sort ou part en voyage, la pause pipi se posera à un moment où à un autre et tout le monde le sait, la propreté des toilettes publiques n’est pas la même que celle de chez soi. Cet été, pour nos déplacements, nous avons emporté des protèges cuvette de toilettes jetables de la marque Orgakiddy.

Le principe : une grande protection qui se pose sur les toilettes, permettant ainsi à l’enfant de pouvoir s’y assoir (et toucher les rebords !) sans craindre une attaque de microbes.

Budget : 1.90 euros le paquet de 10 (format extra large)

  • Avantages
  • Discret : le paquet ne prend pas de place dans le sac à main et se transporte facilement partout
  • Pratique : ce protège s’adapte à toutes les tailles de WC
  • Facile : se pose en 1 clin d’œil, il suffit de le déplier et le déposer sur la cuvette
  • Jetable : après utilisation, il suffit de le laisser tomber dans les WC et de tirer la chasse d’eau. La protection se désagrège et s’évacue en tirant la chasse d’eau
  • Hygiénique : enfin une alternative au rouleau de papier que l’on dispose tout autour, dans tous les sens, pour recouvrir l’endroit où chérubin va s’assoir
  • Format : nous avons choisi le format « extra large » car il permet à l’enfant de pouvoir se tenir au rebord de la lunette sans aucun souci car la protection dépasse et est conçue pour
  • Famille : et oui, il n’est pas destiné uniquement aux enfants, les adultes aussi peuvent s’en servir
  • Français : cocoricco ! Orgakiddy est une marque française
  • Inconvénients :
  • Aucun

Conclusion :Qu’est-ce que c’est pratique ! cet été, nous nous en sommes servis sur les aires de repos des autoroutes mais aussi lors de nos promenades en vacances. J’en glissais toujours quelques-uns dans le paquet de mouchoir et hop, le tour est joué ! C’est tellement facile à utiliser que même Choupette finissait par s’en servir seule.

Au départ, j’étais un peu sceptique car le papier étant fin, j’avais peur des déchirures mais sur 10 protections, 1 seule s’est déchirée et par ma faute. En revanche, il ne faut pas non plus que l’enfant gesticule de trop dessus car en effet, le papier finirait par se craquer.

Il n’y a pas de notice mais c’est tellement simple qu’au final, cela n’est pas nécessaire. Il faut juste bien penser à faire « tomber » la partie centrale dès sa mise en place pour qu’après le pipi, la protection soit bien aspirée dès lors que la chasse sera tirée.

Notre note : 4.5 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :