Qui n’a jamais rêvé de se glisser dans la peau du Dr House (ou Dr Greene, Dr Carter, Dr Grey, Dr Montgomery, …) afin de réussir, à partir d’une enquête minutieuse des divers symptômes, de découvrir de quoi souffre un patient ? Et bien grâce à Dujardin, les enfants (et parents !) vont pouvoir réaliser leur rêve et devenir diagnosticien ! Dans « C’est grave Docteur ? », il s’agit donc de trouver de quoi souffre le malade allongé devant nous.

Contenu de la boite : 1 lit, 12 patients, 1 support « Fiches maladies », des cartes « Examen » (vue, thermomètre, radio, tension), 1 tube et 3 languettes « Prise de sang » et un bloc de feuilles « Diagnostic », une règle du jeu.

Infos complémentaires : de 1 à 6 joueurs, dès 7 ans

Budget : 29.90 euros

  • Avantages :
  • Enquête : ici, la victime est le patient et le coupable, la maladie ! A travers les différents indices récoltés, il faudra faire preuve de bon sens, de déduction et de rapidité pour trouver de quoi souffre notre cher malade
  • Interactif : le patient, allongé sur le lit, est interrogé sur ses différents symptômes. La reconnaissance vocale incluse dans celui-ci lui permet de nous répondre et apporte une touche de dynamisme
  • Observation et manipulation : en plus du contact avec le patient, le joueur devra analyser des radios, des résultats sanguins, contrôler sa température, … autant d’informations qui le mèneront sur une piste
  • Matériel : à l’instar des médecins, chaque joueur disposera d’un bloc-diagnostic sur lequel il reportera les données collectées afin de les comparer aux différentes maladies répertoriées sur le poster afin de trouver de quelle pathologie est atteint le malade
  • Humour : on s’adresse ici aux enfants, l’humour est donc de mise avec des patients parfois farfelus (ex : Paul Ochon, Terry Golo, Léna Rines, Cléa Molette …)
  • Joueurs : chaque partie peut être jouée aussi bien individuellement qu’à plusieurs (conseillé jusqu’à 6 mais il est possible de faire des binômes et ainsi augmenter le nombre de participants)
  • Simple : un jeu aux règles faciles à comprendre pour tous et qui plait autant aux filles qu’aux garçons
  • Durée : il faut compter 15 à 20 minutes environ par partie, ce qui permet d’aller vite sans se lasser
  • Inconvénients :
  • Reconnaissance vocale : par moment, le personnage ne répond pas à la question qu’on lui pose ou répond à côté. Idem pour lui faire reconnaitre le nom de la maladie dont il souffre

Conclusion :Un jeu médical drôle qui réunit toute la famille ! A la manière d’une enquête, nous avons tous voulu découvrir de quelle maladie souffre notre patient ! Le jeu est sympa, les parties plutôt courtes et le matériel de bonne qualité. Les enfants ont beaucoup aimé le côté interactif où le malade répond à nos questions.

Bien que conseillé dès 7 ans, il est possible d’y jouer avec des plus jeunes à condition de former des équipes (c’est ce que nous avons fait avec 1 minot de 5 ans et 1 autre de 6) et franchement, ils s’en sont très bien sortis.

Nous avons eu des difficultés à plusieurs moments avec la reconnaissance vocale où le malade répondait à d’autres questions. De même, pas simple de lui faire « entendre » son diagnostic. Néanmoins, cela n’a pas gêné les plus jeunes dans le plaisir qu’ils ont pris à jouer.

Il serait intéressant plus tard d’avoir des extensions contenant de nouveaux patients ayant d’autres maladies car malheureusement, en 15 jours, nous avons complètement vidé notre salle d’attente et soigné tous nos patients.

Notre note : 4 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :