La marque Haba, nous l’aimons beaucoup. Alors, quand nous avons découvert que la marque propose un jeu sur la thématique des chevaux (que pucette adore !), nous l’avons ajouté à la liste du Père Noël.
Le principe : les chevaux, en goguette dans le pré doivent maintenant rentrer dans leur box. En chemin, ils devront amasser un sac d’avoine, un seau d’eau, une botte de carottes et 4 fers. Le 1er qui arrive à l’écurie en ayant tout collecter est le vainqueur.
Conseillé pour les enfants de 3 à 12 ans et de 2 à 4 joueurs.

Budget : 18.99 euros

  • Avantages
  • Un jeu de qualité : que ce soit la boite, les cheveux, les plaques, les éléments détachables, le plateau-puzzle ou encore les dés, rien ne fait cheap. Les parties cartonnées sont bien épaisses et résistent aux assauts des enfants. Les chevaux, dés et obstacles sont robustes.
  • Une boite bien solide et pas très encombrante où tout le matériel tient dedans
  • Des parties courtes : de 10 à 15 minutes
  • Une règle facile à comprendre
  • Plusieurs niveaux de difficulté existent : 3 variantes sont proposées (1 : l’enfant avance et récolte systématiquement ; 2 : l’enfant lance les 2 dés mais doit choisir s’il veut avancer ou prendre un objet ; 3 : ajout de 2 obstacles sur le plateau où l’enfant ne peut avancer qu’en faisant sauter son cheval par-dessus)
  • Développe la stratégie : l’enfant devra privilégier le fait d’arriver rapidement ou bien de collecter l’ensemble des pièces
  • Idéal pour les fans de poneys et chevaux !
  • Inconvénients
  • Parfois un peu difficile pour les plus jeunes d’emboiter les éléments récupérés durant le parcours dans la plaque carrée
  • Tranche d’âge un peu trop large

Conclusion : encore une fois, testé et approuvé. Nos 1ères parties avec Choupette (4 ans) ont été faites avec la version « facile » mais très rapidement, elle a voulu corser les parties. Pour elle, faire un choix est toujours difficile donc, elle a parfois qu’on l’aide mais avec de l’entrainement, on voit qu’elle y arrive de mieux en mieux toute seule. Nous aimons beaucoup ce jeu que je trouve très adapté pour les 4 – 7 ans. Au-delà, les parties sont trop courtes et les rebondissements pas assez nombreux pour présenter un réel intérêt (testé avec un enfant de 9 ans et un autre de 11 ans).
Inutile de préciser que Choupette ne veut pas que les chevaux dorment dans la boite, elle préfère qu’ils soient dans l’écurie Playmobil (il faut donc les subtiliser en mode « ninja » pour les remettre dans la boite de jeu).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :