Notre petite poulette est fan de chevaux et fiston commence d’ailleurs lui aussi à s’y intéresser. A la bibliothèque, nous avons découvert une série de BD que nous souhaitons vous faire découvrir. Il s’agit de « Camomille et les chevaux ».

A travers plusieurs volumes, on suit les aventures rocambolesques de Camomille, 10 ans, cavalière au centre équestre des Quatre Fers et de son cheval préféré Océan.

Budget : 10.45 euros

  • Avantages :
  • Humour : Camomille et sa maladresse font bien entendu rire mais le record est battu par le poney Pompon (pas très beau, hargneux, au caractère bien trempé et qui mène son monde à la baguette !) qui a lui tout seul vaut le détour. Les histoires sont amusantes et les situations comiques (on sent pour certaines le « déjà vécu » !)
  • Histoires : chaque volume est composé de plusieurs histoires, de 1 à 2 pages. On y suit les aventures de Camomille et de son cheval adoré Océan mais pas que ! En effet, on y rencontre une foule de personnages (la petite sœur, le directeur, la monitrice, les autres cavaliers, …) et de chevaux (les grands, petits, hargneux, amoureux, …) tous aussi attachants les uns que les autres !
  • Informations : tout au long des différents tomes, de nombreux renseignements sur l’univers équestre (anatomie, robes, races, galops, …) sont distillées, que ce soit au fil de la lecture ou sous forme de fiches techniques
  • Véridique : bien entendu, toutes les infos données sont justes et vraies mais les anecdotes servant de base à l’histoire le sont aussi bien souvent (ceux qui pratiquent ce sport ne pourront que le confirmer !). Ainsi, quand on parle de chevaux farceurs qui gonflent leur ventre quand on les sangle pour qu’une fois le pied à l’étrier la selle tourne lorsqu’on essaie d’y monter, c’est bien vrai ! Idem pour le gâteau en cas de chute …
  • Textes : ils sont simples mais clairs et à la portée de tous. Pas de langage fleuri ou encore type SMS, ouf !
  • Illustrations : rien que celui de la couverture met dans l’ambiance ! Les dessins sont colorés et attrayants, on n’a qu’une envie, ouvrir le livre. A l’intérieur, ces derniers sont toujours aussi colorés et très efficaces (même sans lire les bulles, on peut parfois comprendre le cocasse d’une situation !)
  • Dessins : à la fin de chaque livre, on trouve un carnet de croquis permettant de comprendre (et reproduire !) comment chaque personnage est dessiné
  • Inconvénients :
  • Aucun

Conclusion : Ceux qui me connaissent le savent, je ne suis pas fan de BD (mais alors, pas du tout ! ça et les mangas, ce n’est pas mon truc, au grand désespoir de fiston qui adore ces genres). Pourtant là, je me suis laissée avoir et ai beaucoup apprécié chacun des volumes (sans doute parce que je suis moi aussi fan de chevaux et ancienne cavalière !). J’ai bien aimé aussi certains détails (mais qui parfois font la différence !) comme le rappel de la thématique (pour ceux qui ne l’auraient pas bien compris !) dès le titre sur le mot Camomille (à travers la représentation d’un fer à cheval dans le « A » et la pose d’une bombe sur le « O » pour le tome 1 ou encore d’un étrier et de rênes sur les autres).

Choupette les a dans un 1er temps lu seule (disons qu’à partir des images et quelques mots, elle extrapolait) puis je l’ai accompagné afin de l’aider (pas évident de s’y retrouver quand on commence à apprendre à lire). Fiston les a lus d’une traite (alors qu’au départ, il était plutôt réticent car ça faisait « trop fille » selon lui).

Les passionnés de chevaux se régaleront et y apprendront au fur et à mesure de leurs lectures beaucoup d’informations sur le monde équestre. Les cavaliers se retrouveront complètement plongés dans leur univers préféré et prendront plaisir à retrouver au sein des différents tomes tous les « codes » que l’on retrouve dans les centres équestres !

Notre note : 4.7 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :