Avant de vous parler de ce qu’est le battle set, je vais commencer par vous expliquer ce que sont les Screechers Wild. A 1ère vue, ce sont des véhicules sauf que voilà, cela ne s’arrête pas là. Lorsqu’on les attaque via de petits disques (le secret : ils sont aimantés !), ces derniers se transforment en créatures (ex : mante religieuse, abeille, pégase, ours, scorpion, singe, dinosaure, crocodile …) en faisant un saut à 360° (à condition de les avoir lancés au bon endroit). Il existe plusieurs catégories appelées aussi « Level » (il me semble qu’il y en a 3) correspondant à des niveaux de difficulté différents dans la transformation (en revanche, cette information n’est pas indiquée sur la boite, je l’ai trouvé uniquement sur internet).

Maintenant que vous avez compris le principe de fonctionnement, voici ce qu’est le battle set. Il s’agit d’un kit composé de 2 lanceurs de disques, 2 véhicules (Level 1) et de 6 disques. Le but : bombarder son propre véhicule de disques avec son lanceur pour être le 1er à le transformer en superbe créature !

Conseillé aux enfants de plus de 6 ans.

Budget : 29.99 euros

  • Avantages
  • Effet « waou » garanti : la transformation du véhicule est vraiment impressionnante, rapide et spectaculaire
  • Règle simple : on tire à toute vitesse, on transforme, c’est gagné !
  • Rapidité et agilité : même si le principe est simple, pour réussir, il faut être capable d’être précis et vif !
  • Lanceur optimal : le lanceur est facile à charger, on peut y fourrer les disques n’importe comment, ces derniers arrivent systématiquement à être envoyés
  • Variante : on peut très bien imaginer une règle tout autre, à l’opposé de celle d’origine : avec le lanceur, on tire sur la voiture de notre adversaire pour l’attaquer
  • Un kit complet : tout est fourni, pas besoin d’avoir sous la main des piles ou autres à ajouter, c’est prêt à jouer tout de suite
  • En solo ou à plusieurs : même si le jeu est prévu à la base pour un duel, l’enfant peut très bien y jouer seul ou encore organiser des combats multiples avec d’autres joueurs (à condition qu’ils soient équipés)
  • Véhicule fantastique : sous leur apparence au départ plutôt « classique » se cache une créature bien réalisée
  • Fonctionne sans piles
  • Résistant : après plusieurs jours de chutes, de manipulations sans douceurs, de combats dans la cour de récré, pour le moment, rien n’est cassé !
  • Disques compatibles : les petits disques fonctionnent avec tous les véhicules, du coup, on peut les mélanger, cela n’a aucune importance
  • Inconvénients
  • Rangement des disques : il aurait été sympa qu’un espace sous le lanceur soit prévu pour que les disques puissent y être rangés
Conclusion :Comme à chaque fois pour ce type de jouet, les enfants ont pris le coup de main bien avant les parents (même choupette d’à peine 5 ans a compris dès son 2ème essai alors que la prise en main pour maman a été un peu plus longue !). Le concept plait bien entendu aux garçons mais les filles ne sont pas en reste car certains modèles peuvent vraiment leur plaire. Sans compter que le saut périlleux et la transformation rapide séduisent tout le monde !

Les véhicules sont petits donc faciles à transporter et il devient vite tentant pour les enfants de les collectionner tant ils sont beaux. Attention toutefois à enclencher assez fortement (et sans se pincer le doigt) la partie en plastique sous le véhicule permettant de le maintenir dans sa position initiale (d’où à mon avis l’âge de 6 ans indiqué).

Le lanceur présente un intérêt car il ajoute du piment au jeu et prolonge sa jouabilité. En effet, viser devient plus intéressant et doit se faire de façon plus rapide et précise pour que la transformation s’opère. Fiston adore le concept et joue bien souvent tout seul avec (du coup, pas de duel mais dans ses histoires, ce n’est pas l’essentiel car son lanceur attaque en simultané les 2 voitures).

Enfin, une indication sur la boite du niveau de catégorie (le fameux « Level ») serait un plus.

Notre note : 4.3 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :