A un moment ou à un autre, tous les enfants aiment jouer à la maitresse ou au maitre d’école. Dujardin propose de reproduire cette expérience en y ajoutant une touche d’interaction avec des élèves qui parlent et peuvent répondre aux questions qu’on leur pose.

Contenu : 4 élèves (Emma, Mary, Thomas et Alex) avec pour chacun un cartable, une salle de classe avec de nombreux accessoires (tableau, livres, chaises, bureaux) et des toilettes

Budget : 49.99 euros

  • Avantages :
  • Simplicité : pas de notice à rallonge, il suffit d’allumer le jeu et de connaitre les quelques interactions de base ( répondre par « oui » ou « non », « appel » pour faire l’appel, nommer les élèves par leur prénom, « silence » pour demander aux enfants de stopper leur chahut)
  • Interactions : grâce au système de reconnaissance vocale (déclenché au son de la voix) et de position (selon l’endroit où le personnage est placé), l’enfant qui joue le rôle de l’enseignant peut poser des questions aux élèves et écouter leurs réponses
  • Matières : les élèves sont capables de réciter leurs leçons de français, maths, sciences, poésie, anglais ou encore géographie
  • Quotidien : les grands moments d’une journée peuvent être reproduits avec notamment l’appel des élèves, leur demander de faire le silence dès lors qu’il y a des bavardages, les interroger sur leurs différentes leçons, les punir en les mettant au coin, …
  • Mémorisation : en faisant réciter des leçons aux élèves, les enfants finissent également par retenir les informations données (le début de certaines fables, les tables de multiplication, des mots en anglais, …)
  • Son : les voix des élèves sont claires et on comprend bien ce qui est dit. Le son est juste comme il faut, ni trop fort, ni trop bas
  • Figurines : les personnages représentant les élèves sont bien réalisés, il sont articulés et tiennent bien debout
  • Inconvénients :
  • Piles non incluses : pour le prix, des piles de démo auraient pu être incluses afin de pouvoir jouer tout de suite avec l’école

Conclusion :Plus vrai que nature ! Les enfants se prennent vite au jeu et l’on s’aperçoit que ce qu’ils préfèrent, c’est distribuer les punitions, mettre les élèves au coin et leur demander de faire le silence (et souvent de façon très ferme !). Filles et garçons ont autant aimé y jouer, quelque soit leur âge. Bien que possédant 200 intéractions, ce sont souvent les mêmes demandes / leçons / phrases qui sont dites.

De plus, même sans les piles, les enfants peuvent y jouer car le matériel est de bonne qualité et les personnages attachants.

Petit bémol : il n’y a pas toujours de réponse à l’appel, cela ne marche pas à chaque fois.

Notre note : 4.2 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :