Les vacances de Pâques approchant à grands pas et vous êtes nombreux à m’avoir demandé en MP quelles sorties peuvent être proposées aux grands ados/presque jeunes adultes. A cet âge-là, difficile de leur proposer une activité qu’ils seront heureux de pratiquer en famille (sans leur éternelle moue et le pied trainant). Il faut alors savoir surfer sur ce qui est tendance (ici : les escape game), ce qu’ils aiment (avoir et se faire peur) et pouvoir le pratiquer avec eux sans passer pour un ringard.
Dans la jungle des escape, nous avons choisi de tester et vous parler de « Loft 13 » chez Escape Phobia. Ces derniers sont ultra aguerris dans ce domaine et proposent des salles étonnantes. Celle que nous allons vous présenter ici à plusieurs particularités dont celle d’être interdite au moins de 16 ans (le ton est donc donné !).
Le pitch : l’histoire se situe à Paris et l’on part à la recherche d’un appartement où habiter. Coup de chance, un petit loft est dispo dans le 13ème arrondissement. Sauf que voilà, une bien étrange rumeur circule sur ce dernier, des crimes y auraient été commis par une secte. Peu importe, il devient urgent de se loger, une visite s’impose donc !

Comme pour les autres tests d’escape, pas de reportage avec photos et vidéo, ce serait tellement dommage de gâcher la surprise …

Budget : 70 euros pour 2 joueurs

  • Avantages
  • Nombre de joueurs : cette salle peut être jouée en solo ou à 2 personnes maximum, idéal pour partager un moment de complicité (aarrrrrhhh)
  • Immersif : pris dans l’ambiance, il est parfois difficile de se dire que nous ne sommes que dans un jeu. Très vite, on fonctionne en mode « survie »
  • Décors : chaque détail est bien pensé et chaque chose à son utilité. Sans trop en dire, ils sont réalistes et bien réalisés ce qui rend l’expérience presque réelle …
  • Maître du jeu : ici, il s’agit de notre agent immobilier. La performance du game master contribue à bien nous mettre en condition et il (ou plutôt : elle !) est vraiment tip top
  • Angoissant : autant le dire tout de suite, on a peur (ou disons plutôt, on est super surpris !)
  • Manipulation : ici, un peu de fouille, beaucoup de réflexion/logique mais ce sont surtout les manipulations qui seront reines, et toujours bien intégrées au scénario. Les mécanismes sont surprenants et collent bien à l’histoire. Les énigmes sont justement dosées, tout comme leur niveau de difficulté. Pas de cadenas à ouvrir en cascade (il n’y en a qu’un), le but du jeu n’est pas là
  • Communication : le moyen de communiquer avec notre game master est lui aussi bien incorporé au jeu
  • Sens : la vue, le toucher ou l’ouïe seront mis à contribution mais si on veut aller plus loin, l’odorat ou encore le goût le seront aussi mais probablement pas comme vous vous y attendez (ba oui, la bile dans votre gorge, ça compte, n’est-ce pas ? et l’odeur de la peur, vous l’avez déjà sentie ?)
  • Inconvénients
  • Aucun
Conclusion :Nous avons survécu et sommes sortis pile quelques minutes avant la fin. Même si l’on sait qu’il s’agit d’un jeu, il n’empêche que l’on est vite plongé dans l’ambiance et on se surprend à réellement finir par avoir peur ! L’univers est inquiétant et la tension est palpable. On finit même parfois par en perdre ses moyens et ne plus réussir à réfléchir de façon cohérente. Les énigmes proposées ne sont pas en trop grand nombre, heureusement car il aurait été difficile de les résoudre lorsque l’on est « légèrement » pétrifié …
Honnêtement, je me suis sentie rassurée à l’idée de ne pas être seule, respect pour ceux qui tentent l’aventure en solo !
Notre maître du jeu était super. Dès son arrivée, elle nous met directement dans l’ambiance. J’avoue que nous l’avons sollicité lorsque nous n’arrivions plus à avancer pendant la partie, elle nous a bien aidé à réussir notre progression. Le temps d’échange avec elle à la fin du jeu afin de débriefer sur ce qui nous a posé des difficultés est un plus. Elle prend le temps de nous donner des explications et d’un coup, tout nous semble bien plus simple.
Je pense sincèrement que nos « grands » adoreront et si vous manquez d’idée pour offrir à votre presque adulte (mais bon, à quel âge est-on réellement adulte ?) un cadeau original dont il se souviendra, pensez à cet escape. A n’en pas douter, se retrouver à 2 dans ce jeu renforce le lien mais maintenant, à voir qui de l’enfant ou de l’adulte aura le plus peur …
Notre note : 4.8 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :