Pendant 2 jours, notre fan de fils a vécu un rêve éveillé. Pour rappel, cette année, une énorme animation était faite autour de Beyblade Burst et plus particulièrement de la tenue du championnat du monde le samedi 3 novembre.

Lors de son 1er passage à la KidExpo le 1er jour, il a pu participer à des petits tournois où il a affronté d’autres jeunes bladers. Un moment très convivial qu’il a pu apprécier car à ce moment-là, pas de grosse queue en vue à faire (alors que le samedi, les plus téméraires ont eu 1h30 à presque 2h d’attente !).
Il a également pu apprécier les performances de 2 youtubers pro et profiter des animations autours de cet univers via des danses, des transmissions sur grands écrans de tournois et de coloration de cheveux. Bref, il a adoré.

Alors, quand nous y sommes retournés le lendemain, nous savions que ça allait être « chaud ». Le public était énorme (non mais vraiment, je ne m’attendais pas à autant de monde !) et il fallait jouer des coudes pour être bien placé et assister aux différents matchs. L’ambiance était telle que même nous, les adultes, nous sommes laissés prendre dans l’ambiance, à crier « 1 – 2 – 3 – Hyper viteeeeeeeeesssssssse », à frémir lors des matchs et à être tristes lors de l’élimination de certains. Et quand je vous dis que c’était un gros évènement, je ne vous mens pas, les matchs étaient même filmés et retransmis en direct sur internet (notamment sur le site de la KidExpo).
D’ailleurs, le représentant de la France, le petit Adem, a été éliminé assez rapidement (dès les matchs de pools qualifs qui se sont déroulés un peu avant midi), ce qui a mis un coup au moral de notre lardon, très déçu. Il n’a d’ailleurs plus regardé les autres matchs avec le même intérêt.
C’est le représentant de la Lettonie qui a gagné (Balanced Defender de son petit nom de blader) contre celui de la Corée du Sud. Euphorie et liesse dans le public avec un tonnerre d’applaudissements !

Entre 2 matchs au cours de la journée, il a rencontré le légendaire Blader Ken (ah bon, vous ne le connaissez pas ????) mais, très impressionné, il n’a pas osé lui demander un autographe ou encore faire une photo avec lui alors que le personnage avait l’air très sympathique et proche de son public.

Le clou du spectacle pour lui a été sa rencontre avec Mr Hiro Morita qui n’est autre que l’auteur des mangas que mon fils dévore d’une traite à chaque sortie (d’ailleurs, le prochain est pour bientôt …). Il avait emporté sa collection de livres mais finalement, il est resté bouche-bée lorsque ce dernier lui a dessiné le portrait de Valt (comment ça vous ne voyez pas qui c’est ?!) qu’il lui a dédicacé. Bien entendu, il l’a fait aussi pour d’autres enfant mais à ses yeux, ce moment a été sa dose de réconfort pour compenser la perte de la France le midi. Nous savons que nous devons maintenant impérativement acheter un cadre afin de protéger son œuvre qui sera bien entendu accrochée à une place de choix dans sa chambre …

Le bilan de cette journée a été riche en émotions, aussi bien pour les enfants que les parents. Nous avons apprécié le bon esprit qui a régné sur le stand consacré à Beyblade. Nous avons juste un peu regretté le manque de places assises car rester debout, porter les enfants afin qu’ils aient le meilleur angle de vue, crier voire même faire quelques petits combats improvisés, ça fatigue !
Dans le train, sur le retour, nos loupiots commençaient déjà à somnoler et je peux vous assurer qu’en rentrant, après une rapide douche et un repas avalé en 2 temps 3 mouvements, ils n’ont pas demandé leur reste et sont montés se coucher directement !

Nous tenions à remercier très chaleureusement Marie et Elodie qui ont permis à notre fils de vivre de supers moments.

Notre note : 4.5 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :