Notre fils est comme vous le savez fan des toupies depuis son plus jeune âge. Aujourd’hui, le coffret Infinity Nado lui a été offert. La particularité de cette toupie dernière-née de la marque : elle peut être lancée sans lanceur et possède une montre de contrôle dotée de plusieurs fonctions.

Budget : 39.99 euros

  • Avantages
  • Toupie sans lanceur : ici, pas besoin d’un lanceur. Pour faire fonctionner la toupie, il suffit de faire tourner la partie basse de cette dernière d’un simple geste de la main
  • Vitesse et accélérations : la toupie tourne vraiment vite et le fait de pouvoir relancer sa vitesse au cours d’une partie est un vrai plus
  • Montre multifonction : en 1er lieu, elle fait office de montre et c’est déjà bien. Ensuite, elle possède une fonction chronomètre (sympa pour voir pendant combien de temps la toupie tourne ou pour calculer la durée des combats) et enfin, pour le jeu, il existe un mode « combat » qui permet de contrôler à distance la vitesse de la toupie via la gestion des unités de contrôle (au départ, le joueur en possède 100 qu’il va pouvoir répartir jusqu’à 3 fois au cours de la partie afin de faire réaccélérer sa toupie)
  • Double sens de rotation : les puristes apprécient cette caractéristique
  • Bouton « On/Off » : sous la toupie, se trouve un petit bouton permettant d’économiser la batterie de la toupie
  • Batterie interne rechargeable : dans la toupie, pas de pile à changer, elle se recharge via un cordon USB sur secteur ou ordinateur
  • Piles fournies : la montre nécessite des piles qui sont fournies
  • Couleur sympa : notre modèle n’utilise que des tons verts qui accrochent l’œil sans être criards
  • Autonomie : à condition de bien éteindre la toupie lorsque l’on ne l’utilise pas, pas besoin de la recharger pendant plusieurs jours
  • Inconvénients
  • Montre un peu grosse pour les poignets fins
Conclusion :Une autre façon de jouer. Notre fils a trouvé que la toupie est endurante et que son double sens de rotation est un plus. Il lui a fallu quelques minutes pour avoir le coup de main (notamment pour l’appairage entre la montre et la toupie) mais une fois la technique apprise, il a mené combats sur combats.
La toupie est légèrement plus grosse que les autres modèles mais comme elle ne nécessite pas de devoir emporter un lanceur et son fil, dans la poche, ça prend au final moins de place.
Pour le moment, la toupie a résisté à 3 semaines intensives de combats tant à la maison (où pucette l’a fait tombé plusieurs fois sur le carrelage) qu’à l’école et aucun souci, elle fonctionne toujours bien.
Notre note : 4.1 / 5

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :